mp3 | opinions |extraits de presse | disques | programmes | nouveautés | outils | liens | anglais | italien | home

Giuseppe Ficara, Moulin d'Andé, Avril 2002


Giuseppe Ficara en concert,
juillet 2000


Disque Edipan avec Angelo Persichilli (1982)


Lp C&M PNL 059 (paru en septembre 1980)

Beppe Ficara Accademia Chigiana di Siena 1978

Giuseppe (Beppe) Ficara en concert, Sienne, Académie Chigiana, Août 1978

notes biographiques:

 

Giuseppe (Beppe) Ficara, fils du peintre Franz Ficara, est né en 1953. Élève de Linda Calsolaro (la plus jeune élève de Andrés Segovia aux cours de l'Académie Chigiana de Sienne), il a achevé ses études de guitare auprès du Conservatoire de Bari en 1976 avec le maximum des notes et la mention de Nino Rota - directeur, à l'époque, du célèbre Institut.
Pendant ses études il a été suivi et conseillé par le même Rota, qui l'a orienté vers l'activité de concertiste ainsi qu'à l'étude de la composition avec Francesco d'Avalos.

En 1973, encore étudiant, mais déjà lancé dans la carrière de concertiste, il est lauréat du Concours international de Palerme. En 1976 il obtient le 1e Prix du Concours international de guitare «Fernando Sor» de Rome, organisé par L'Académie Espagnole des Beaux Arts.
Entre temps il étudies avec Oscar Ghiglia aux cours de perfectionnement de Gargnano (1973-75) et à l'Académie Chigiana de Sienne, (1977-80) où lui est décerné le Diplôme de Mérite.

En 1979 il organise à Bari le «Festival Giuliani», avec l'exécution des trois concerts pour guitare et orchestre de l'Auteur près du Théatre Petruzzelli de Bari, et du Théatre Curci de Barletta (province de naissance de Giuliani) précedés d'une conférence de Ruggero Chiesa.

De 1979 à 1981 il réside à Bruxelles, où il étudie au Conservatoire Royal avec Nicolas Alfonso, où il obtient l'équivalence du Premier Prix de Conservatoire Royal.

De 1982 à 1987 il réside à Rome, où il se dédie à l'étude de la musique de chambre en donnant plusieurs concerts avec le flûtiste Angelo Persichilli.

Son activité de concertiste, commencée dès 1970, l'amène à jouer un répertoire trés étendu pour des importantes institutions italiennes et étrangères, comme l'Orchestre de Bari, l'Orchestre de Pérouse, l'Académie Nationale de S. Cecilia de Rome, la RTBF belge, l'Institut de Musicologie de l'Université de Louvain, les Jeunesses Musicales de Bruxelles, le Festival de l'Eté Mosan en Belgique, l'UNISA et l'Université de Cape Town en Afrique du Sud,.l'Alliance Française et l'Ashram de Sri Aurobindo de Pondichéry et de Auroville, Inde, l'association Sonnenlink de Mani, Grèce.

En mai 1980 il enregistre son premier disque, entièrement dedié à Mario Castelnuovo-Tedesco, plein d'inédits discographiques, mentionné parmi les douze meuilleurs disques de l'année par la revue américaine «Guitar and Lute» (George Warren).
En octobre 1981 il réalise en direct pour la radio RTBF de Bruxelles, avec le baryton Ludovic de San, le cycle liederistique «Vogelweide» de Mario Castelnuovo-Tedesco, inédit jusqu'à 1987.
En 1982 il enregistre avec le célèbre flûtiste Angelo Persichilli un deuxième disque sur le répertorie italien du XIX siècle.

Professeur de guitare dans les Conservatoires nationaux italiens depuis 1976 (Monopoli, Bari, Pescara, Bologna, Benevento, Fermo, Bologna, Perugia, Pesaro), Il a aussi enseigné auprès de différentes Académies en Belgique. Il a donné des cours de perfectionnement à l'Université de Cape Town et aux cours de l'Académie Internationale du Moulin d'Andé, France.

En 2001 on lui a décerné le "Prix Carthage" pour la Musique.

En juin 2005 il a creé avec l'Ochestre de Pérouse et de l'Ombrie - directeur Giuliano Silveri - le "Concerto pour guitare et orchestre de chambre" que le celèbre musiscien français, Pierre Jansen, lui a dedié; le Concerto a été publié en 2006 pour l'editeur Bèrben.

Dans son expérience culturelle extra-musicale il y a eu aussi une collaboration pluriannuelle, en tant que vice-redacteur, avec le celèbre éditeur universitaire "Laterza" et aussi l'étude constant et regulier des langues ( près des Universités de Bari et - recémment- de Macerata) qui lui avait permi d'obtenir le "First certificate of english studies" en 1983 et le "Certificat de connaissance approfondie de la langue Française" délivré par le Ministère de la Culture Française en Belgique.

En juin 2010 il a obtenu sa maitrîse de Langues et Litteratures étrangères auprès de l'Univeristé de Macerata avec une thèse sur le Moulin d'Andé comprenant un long documentaire sur l'importante institution culturelle française.

Depuis novembre 2007 il est professeur de guitare au Conservatoire de Pesaro.

Il vit avec la pianiste italienne Letizia Innocenti

On a dit de lui:

Oscar Ghiglia: « Giuseppe Ficara possède une technique très solide, un jugement mûr et une approche puissante et poétique dans ses interprétations. Son expérience dans tous les domaines ajoute une remarquable dimension à sa valeur et le dirige vers une brillante carrière musicale».

Nicolas Alfonso, Conservatoire Royal de Bruxelles: « La technique brillante et la sensibilité musicale du guitariste Giuseppe Ficara ont fait de lui l'une des figures les plus représentatives de la génération actuelle. Je lui souhaite de jouir des plus grans plaisirs artistiques dans son noble rôle de diffuser la guitare dans le monde entier en recoltant les fruits merveilleux de son grand talent».

 

début

gmail: gmficara